Une joie qui met en mouvement


Le dimanche 1er janvier à la messe,  nous avons entendu l’évangile de Saint Luc  qui nous parle des Bergers qui viennent voir Jésus nouveau né dans la crèche.

Quelle belle rencontre que celle des Bergers avec Jésus !

Voici des hommes confiants, qui acceptent de tout lâcher pour aller voir cet enfant et se laisser émouvoir par la joie de croire. Une joie qui les met en mouvement et qui les rend capables de témoigner.

Comme eux, laissons-nous entrainer et soyons enthousiastes, étonnés, émerveillés par ce que Dieu nous donne à voir et à entendre, au fil de nos journées.

Comme Marie, mettons nous en posture de silence et d’écoute. Faisons aussi confiance à la main du Seigneur qui nous guide et « retenons ces évènements ».

 

En ce premier jour de l’année, interrogeons-nous sur le visage que nous allons offrir aux autres : visage de joie, visage de paix, visage de louange à Dieu….

Maya et Jean Depierre ( tiré du missel Cléophas p.60)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.